MOTO | La reprise après un bébé

19:00

Je voulais revenir aujourd'hui avec un rapide poste concernant la reprise de la moto. La pause aura donc durée 17 mois au total. En effet, suite à mon congé maternité ainsi qu'à mon congé parental de 6 mois supplémentaires, la moto s'est faite oubliée, malgré moi. Moi qui aurait pensé reprendre le guidon dans les semaines suivants mon accouchement, c'est raté. Trop de fatigue au début, le manque de temps et surtout d'occasions ! Pas facile de faire garder son bébé juste pour quelques heures, quand la météo est bonne et aussi quand le physique le permet. Manier une moto c'est de la technique, mais il faut aussi une bonne condition pour se sentir en confiance avec la machine. La fameuse bonne occasion de ressortir les motos est arrivée pendant ce mois de d'avril. Nous avons commencé l'intégration de notre fils chez la nounou ce qui nous a permis d'obtenir 2 demi-journées de libre pour nous permettre de rattraper les kilomètres perdus !


Alors comment s'est passé la reprise après 17 mois d'arrêt ? Tout d'abord, j'ai la chance de rouler avec mon chéri, ce qui me rassurait déjà avant d'envisager la reprise. Reprendre la route seule aurait été une énorme source d'angoisse et j'aurais eu beaucoup de mal à me lancer. L'entretien de ma moto a été fait par mon chéri. Il m'a également monté un train de pneus neufs (des Pilot Road 4) qu'il avait pris soin de roder quelques semaines auparavant. Bref, il était temps d'y aller et de se remettre en selle ! J'avais vraiment hâte et ne stressai pas du tout à l'idée de rouler après tant de mois. Le jour venu, j'ai doucement repris mes marques rien qu'en m'équipant et en prenant mon temps. Je voulais partir avec l'esprit serein et en ayant correctement réalisé toutes ces étapes bien plus qu'importante. C'était le moment de remonter sur la moto et ce fut une sensation géniale, comme si je ne l'avais jamais quitté. J'ai lu beaucoup de choses disant que la moto ce n'était pas comme le vélo et que ça se perdait avec le temps (même après un hiver au garage). Mais d'après mon retour d'expérience je peux vous dire que non, le pilotage ne se perd pas. Evidemment il faut faire preuve d'une extrême vigilance et rester humble face à sa moto et à la route. J'ai respecté quelques règles logiques lors de ces deux sorties moto pour me remettre correctement en selle : conduire avec prudence lors des premiers mètres (comme toujours j'ai envie de dire*), soigner les trajectoires (*), se réhabituer à la moto, et surtout de la douceur, beaucoup de douceur !


Le bilan ? Une excellente surprise et beaucoup de sensations. Je ne m'attendais pas à reprendre autant de plaisir sur la route dès le début. Dans ma tête j'allais me galérer à la reprendre en mains et passer mon temps concentrée +++ et ne profiter de rien ! Ca a été tout le contraire. j'ai retrouvé ma moto comme je l'avais quitté il y a 17 mois, si ce n'est encore mieux ! Je me suis surprise à sourire toute seule dans mon casque tellement j'étais heureuse à ce moment. Les occasions de sorties se feront évidemment plus rares qu'avant et ces moments seront encore plus précieux à partager et à vivre avec mon chéri.


J'ai également préparé une petite vidéo avec les quelques séquences que j'ai pu faire lors de nos sorties, filmé avec une GoPro Hero 7 Black ! J'étais tellement motivée que je me suis sentie capable de sortir la Gopro, et ouais !



Vous pourriez aussi aimer

0 commentaires

À PROPOS

Delphine, 27 ans, maman, adepte du portage, motarde, bassiste, apprentie guitariste et totalement accro aux tatouages. Chef de projets dans l'industrie nucléaire. Lire plus...

Me contacter ?

Hebergeur d'image
Pour un joli projet, une question ou un mot doux : penseeordinaire@gmail.com